Quels sont les risques de conduire sans assurance ?

Tout le monde s’est un jour retrouvé dans une situation contraire à la loi. Intentionnellement ou suite à un simple oubli, vous avez peut-être dû conduire sans assurance voiture un ou plusieurs jours. L’absence du petit papier vert vous expose pourtant à des risques importants. Les raisons suivantes expliquent pourquoi rouler sans assurance ne constitue pas une bonne idée pour faire des économies. Au contraire, une telle situation peut vous coûter plus cher que vous ne le pensez.

Le risque matériel

Comme on le dit, un accident est si vite arrivé. L’idée de conduire sans assurance voiture vous soumet constamment à ce premier danger. Tout est permis sans être vu, mais les conséquences pourraient s’avérer catastrophiques si un agent des forces de l’ordre vous prenait sur le fait. Cette situation ouvrira d’ailleurs la porte aux risques importants ci-après.

Le risque judiciaire

La législation est claire : rouler sans assurance est un délit pénal, contrevenant aux articles L.324-1 du Code de la route et L211-1 du Code des assurances. Tout propriétaire de véhicule motorisé doit obligatoirement souscrire à une assurance pour couvrir son matériel roulant. Si vous vous faites prendre à conduire sans assurance voiture, la loi sera intransigeante, et vous encourez d’office une amende de 3 750 euros. En fonction des charges, vous risquez également des peines complémentaires. La première sera une suspension de permis pour 3 ans, assortie d’une interdiction de vous en faire délivrer un nouveau pour une durée identique ou plus. Pire, les autorités peuvent procéder à la confiscation de votre véhicule, ou vous contraindre à vous payer un stage de sensibilisation à la sécurité routière. La loi peut même vous obliger à effectuer des travaux d’intérêt général.

Le risque financier

Le montant de l’amende peut aller du simple au double en cas de récidive, donc jusqu’à 7 500 euros. Mais en plus de cette charge financière lourde, vous devrez également vous occuper de tous les frais de réparation ou de remboursement du Fonds de garantie des assurances obligatoires ou FGAO. Cette dernière entité vient indemniser les victimes d’un sinistre provoqué par un conducteur non assuré. Si vous causez un accident, cet organisme se retournera vers vous, et le montant de ses prestations se chiffre souvent en plusieurs milliers d’euros. En combinant les amendes, le remboursement du FGAO et les propres réparations à faire sur votre voiture, conduire sans assurance auto vous vaudra une facture plus que salée.

Comment bien choisir son assurance auto ?
Comment bien choisir son assurance auto en quelques critères ?